Forum Tropes

Forum d'entraide du logiciel Tropes

Tropes V8.4.5 est disponible depuis septembre 2014 - Attention au bandeau de pub ci-dessous, parfois trompeur : il n'y a aucun logiciel à télécharger ici, dans ce forum !
anipassion.com

    Pour faire une bonne analyse...

    Partagez

    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Pour faire une bonne analyse...

    Message  Pierre le Ven 1 Avr - 17:14

    Pour faire une bonne analyse... il faut nécessairement :
    1 - Un bon contenu de départ (des textes - un corpus représentatif).
    2 - Fabriquer un Scénario pertinent, dans votre contexte.
    3 - Utiliser votre Scénario personnalisé pour analyser les résultats.

    En raisonnant par l'absurde, si vous analysez des textes qui ne sont pas pertinents, avec un plan de classement truffé d'erreurs, il ne faudra pas s'étonner que les résultats ne présentent aucun d'intérêt.

    La conception du Scénario est largement détaillée dans le chapitre 2 du manuel de Tropes, qu'il faut absolument lire !

    Toutefois il n'est pas toujours facile de constituer un bon corpus de textes (il faut d'abord les trouver) et de fabriquer un bon Scénario (en retirant ce qui est anecdotique, en ajoutant les expressions pertinentes et en enlevant la majorité des ambiguïtés). Dans tous les cas, c'est l'extracteur terminologique qui vous permettra de personnaliser rapidement vos classifications. Et c'est en comparant différent textes, que vous pourrez détecter les propos anecdotiques et focaliser sur les thèmes centraux.

    Je reviendrai ici pour parler de méthodologies de conception de Scénarios.


    Dernière édition par Pierre le Lun 20 Juin - 19:17, édité 1 fois

    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Pour faire une bonne analyse (suite)

    Message  Pierre le Lun 20 Juin - 19:02

    Avant de faire une analyse, dans n'importe quel secteur, il faut disposer d'informations représentatives du sujet traité.

    Ce qui veut dire :
    - Obtenir une quantité suffisante (sinon exhaustive) de textes.
    - Tenir compte de la méthode de recueil, pour s'assurer de ne pas faire d'un cas particulier une généralité.
    - Se souvenir des limites des informations traitées (nombre de documents, origine, date, auteurs, nombre de locuteurs, etc.)

    Pour savoir si vous avez un "bon contenu" pour démarrer votre analyse avec Tropes, ou pour le mettre en valeur, l'idéal est de le comparer avec d'autres textes.

    Voici une méthode :
    1 - Vous constituez votre collection de textes et vous l'analysez avec Tropes pour identifier les références les plus fréquentes.
    2 - Vous recherchez sur Internet une autre collection de textes traitant du même sujet (avec les mêmes références), et vous enregistrez ces textes dans un dossier différent de [1].
    3 - Vous lancez deux fois Tropes et vous analysez les textes [1] et [2] dans deux fenêtres.
    4 - Vous comparez les résultats des deux analyses.

    Il est très peu probable que vous obteniez les mêmes résultats d'analyse avec Tropes, pour les deux collections de textes. Ce qui va vous permettre de vous poser un certain nombre de questions (pour expliquer les différences). Est-ce qu'on parle de la même chose ? De la même manière ? En quantité comparable ? Est-ce que les textes que je veux analyser couvrent bien toute la thématique qui me paraît essentielle pour obtenir de bons résultats ? Etc.

    A suivre...

    bgouve

    Messages : 66
    Date d'inscription : 18/03/2011
    Age : 39
    Localisation : UFR SHS, Université de Rouen

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  bgouve le Lun 20 Juin - 22:42

    s'il est clair que l'analyse comparative est grandement facilitée avec tropes, je trouve pour ma part que l'analyse qualitative d'un entretien est également intéressante et pratique avec ce logiciel. Avant de créer le scénario (tout le monde aime cette fonctionnalité, mais, de mon coté, je trouve qu'il est dangereux de ce jeter dedans dès le départ), je rappelle toute l'utilité des renseignements généraux sur le corpus étudié :
    le style général du texte est il attendu, compte tenu des modalités de recueil de données et du corpus considéré, cette première étape permet notamment de se prononcer quant à la validité de la démarche étudiée (si on demande au sujet de se positionnter par rapport à un thème demandé, on s'attend à se que le style soit argumentatif, s'il raconte à la place, des questions se poseront quant à la validité des modalités de recueils de données)

    DAns une second temps, et toujours avant la construction du scn, qu'observe t'on dans les univers de références ? Ces étapes peuvent sembler inutile pour qui veux utiliser le scénario mais, à mon sens elles sont déterminante avant toute construction d'un scénario, c'est à dire avant toute incursion du chercheur dans l'analyse (donc recul de l'intervention du chercheur, chère aux concepteurs du APP APD et ACD)

    L'analyse du scn est intéressante une fois traitée les UR1 et UR2 puis Réf. Ici, le scnéario est bien, mais, notamment pour l'analyse qualitative (un Entretien par ex), c'est plus l'analyse des cooccurences et relations (obtenues avec les commandes fichiers -> imprimer > ...) qui est importantes ... tout autant que l'analyse chronologique. Dans ce dernier , notamment, cela permet de discerner les grand temps d'un entretiens, les principaux bloc argumentatifs ... et donc aide à une analyse clinique par l'étude des chevauchement, coq à l'ane, recouvrement, mises en relations temporelles...

    Cette étape peut être aisement complétée par l'analyse des rafales, évidement (cf autre message sur le site) mais aussi l'analyse des mots outils (connecteurs, modalisations ...) ici c'est plus le style qui intéresse alors et donc il s'agit de porter l'attention sur les modalités du dire, la logique, la mise en scène, l'implication subjective du locuteur et sa manière de créer et transmettre un univers à un interlocuteur. En combinant les deux : le dire et le comment dire, les indices se multiplie pour l'analyse qualitative et permettre de comprendre les procédés de mise en lien (ex : les opérateurs de logifications, cf. par exemple : peddinielli, 1996), chers au psychologue, investisement cognitifs (propositions...), la prise en charge émotionnelle (modalisatons ; Cf les travaux de Blanchet, de Ghiglione et Blanchet et les autres membres de l'équipe...)

    c'était la pensée du jour (soir ^^)

    Brice

    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Pour faire une bonne analyse Tropes (suite)

    Message  Pierre le Mar 28 Juin - 18:30

    Merci Brice, pour ces précisions.

    Il faut que je trouve le temps de faire une rubrique sur la construction de scénarios, différente de ce qui est proposé dans le manuel de Tropes.


    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  Pierre le Jeu 7 Juil - 18:48


    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  Pierre le Mer 24 Aoû - 17:28

    On ne le répétera jamais assez.

    Passer une demi-heure à lire la documentation du logiciel permet de mieux le comprendre, de gagner beaucoup de temps lors de son utilisation, d'éviter des confusions et d'aller plus vite pour faire des analyses (de qualité).

    Tropes est un logiciel spécialisé. Il nécessite un apprentissage, comme tous les logiciels techniques. C'est vrai pour Excel, Photoshop, etc.

    Par contre, concernant le background théorique, il vaut mieux s'adresser à des professionnels ou des universitaires connaissant bien la linguistique et la méthodologie d'analyse (en général). Toutefois je ne pense que ce soit indispensable pour utiliser Tropes dans le cadre d'applications simples (comme l'analyse de la référence).

    Est-ce que les utilisateurs réguliers de Tropes sont d'accord avec ceci ?




    bgouve

    Messages : 66
    Date d'inscription : 18/03/2011
    Age : 39
    Localisation : UFR SHS, Université de Rouen

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  bgouve le Lun 29 Aoû - 11:09

    ouaip, 200 % d'accord avec tout ça. Tropes PErmet de faire de nombreux calculs, analyses et autres. A titre indicatif pour ma thèse j'avais sorti quelque chose comme 120 variables rien qu'avec tropes (entre le scénario, les mots outils, les temps et indicatifs, les txl ...) donc, comme je le précise souvent lors des formations, ce n'est qu'un logiciel, un outil qui se doit d'être utilisé afin de répondre à des questions que le chercheur lui pose. Il ne pose pas les questions et ne répond pas de lui même.

    Qui plus est la force du logiciel est de reposer sur une théorie psychosociale de la communication qui tient compte de l'intentionnalité du discours, des contraintes cognitives et sociales de production et réception du discours. Dès lors, afin de pouvoir optimiser au mieux son utilisation il me semble plus que nécessaire de bien comprendre le cadre théorique qui sous-tend sa construction ce qui, en retour permet de bien comprendre les questions que l'on peut lui poser.

    BG

    Pierre
    Admin

    Messages : 185
    Date d'inscription : 15/03/2011
    Localisation : www.tropes.fr

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  Pierre le Mer 22 Juil - 14:24

    Bonjour,

    Désolé pour cette réponse tardive.

    Oui tout cela me paraît correct, vu les informations dont je dispose (le graphe est peu lisible).

    N'oubliez pas d'utiliser l'extracteur terminologique pour rajouter au scénario les expressions les plus significatives.

    Cordialement,
    Pierre

    bgouve

    Messages : 66
    Date d'inscription : 18/03/2011
    Age : 39
    Localisation : UFR SHS, Université de Rouen

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  bgouve le Mer 22 Juil - 21:58

    Bonjour, je rajouterai que l'identification d'un thème central nécessite de bien s'entendre sur la notion de centralité. L'ACD considère qu'un thème (ou RN) est central si celui-ci est répété de nombreuse fois. La fréquence d'occurence est donc un premier indice et ceci logiquement si l'on suit la notion de contrat de communication : pour se faire comprendre et assurer la continuité du discours, un locuteur doit répéter par cycle un argument afin que celui-ci se maintienne en mémoire de travail chez l'interlocuteur (pour faire simple).

    Mais, depuis l'export Gephi et avec le développement des théories des analyses en réseaux, il st possible de considérer autrement également la centralité d'un thème ou RN, notamment en distinguant la centralité locale (degré, cf. Gephi) et la centralité globale (betweeness, centralité d'intermédiarité) : un thème peut être important non pas parce qu'il est associé à de nombreux autres thème (degré) mais parce qu'il fait pivot avec des univers sématiques distincts, qu'il est un intermédiaire inéluctable dans la progression et la cohérence argumentative ...

    De même la notion d'univers sémantique nécessite l'analyse des coocurences (analyses multivariées) afin de mettre en évidence des univers représentationnels. Les exports, soit vers Gephi, soit vers d'autres logiciels d'analyses de données (R, pour els gratuits) sont alors, à mon sens, indispensables. Avec Gephi, il faut alors faire l'analyse de modularité ou de détection de communautés. On considère qu'un communauté existe si, dans mes souvenirs ... et selon les sources, ... le coefficient de modularité est > .40 (certaines sources indiquent >.20).  Avec les exports sous R, il est possible de mener d'autres analyses : classifications hiérarchiques ascendantes (classique : hclust) ou descendantes (à la alceste, algorithme agnes), ACP. Une méthode interessante si de nombreux fichiers est l'utilisation de la Meanning extraction method de Pennebaker qui repose sur les principes de l'analyse factorielle. Bien entendu, des connaissances sur les pré-requis de ce types d'analyses sont importantes...

    Brice


    Pierre a écrit:Bonjour,

    Désolé pour cette réponse tardive.

    Oui tout cela me paraît correct, vu les informations dont je dispose (le graphe est peu lisible).

    N'oubliez pas d'utiliser l'extracteur terminologique pour rajouter au scénario les expressions les plus significatives.

    Cordialement,
    Pierre

    Contenu sponsorisé

    Re: Pour faire une bonne analyse...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 16 Aoû - 19:16